Un plan à 100 millions d’euros, contre le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie présenté par Valls.

Nous  n’en attendons rien…
Valls désire dans ce plan « sanctionner chaque acte raciste ou antisémite et protéger les victimes. »

Nous disons clairement qu’une simple politique de répression n’est pas suffisante, cela permet de pénaliser les racistes mais pas de combattre le racisme !

La seule protection contre les victimes de racisme est de faire en sorte qu’elles ne soient plus victimes du racisme.

Nous avons l’impression que l’on préfère payer pour se dédouaner de ne pas changer les fondements de notre société qui créent le racisme ! Le Parti de la Banlieue a déjà maintes fois présenté sa solution issue de la réflexion des personnes des quartiers populaires et reconnue par les plus grands sociologues qui se sont penchés sérieusement sur la question du racisme mais pas par ce gouvernement qui comme tous les autres qui l’ont précédé préfère rester sourd à notre proposition d’une politique de reconnaissance et d’acceptation de la diversité culturelle  pour créer une nouvelle intelligence de l’unité nationale afin de tarir le terreau du racisme, de l’antisémitisme et de l’islamophobie en France.

 COMMUNIQUE DE PRESSE, LE 17 AVRIL 2015